Evènements nucléaires

Évacuation de Masse

Ultime solution

Lorsque le confinement est insuffisant, l'évacuation générale d'une ville ou d'un village reste l'ultime solution. La mise en place d'une telle décision demande d'énorme moyens de transports. Cars, trains, véhicules personnel. L'organisation  repose sur plusieurs piliers:

  • Définir la zone à évacuer,
  • L’acceptation de la population,
  • La dispersion familiale,
  • La vulnérabilité de certaines personnes (EPHAD, personnes victimes d'un handicap ou personnes sans de moyens de transport),
  • Les infrastructures routières,
  • La gestion des flux,
  • Les condition météorologiques

A titre d'exemple, lors de la catastrophe de Tchernobyl en 1986 , plus de 1200 cars et 1000 wagons ont été utilisés pour évacuer prés de 200 000 personnes. 

La mise en place de cette doctrine, ainsi que son application, este entre les mains des préfectures sus l'autorité du Préfet de région ou de département. La France n'a jamais connu de déplacement de masse de population. Quelques quartiers, des villages éloignés, mais pas de grands sites urbains.


Confinement post-explosion

Danger invisible

Tout comme le covid19, la radioactivité est invisible. Il est difficile d'adopter une attitude réactionnelle face à un danger que l'on ne voit pas. Si vous êtes confinés à votre domicile, quelques consignes élémentaires peuvent être mise en place.

- Éloignez vous des ouvertures,

- Obstruez portes et fenêtres,

- Stopper toutes  les climatisations et ventilations,

-Évitez toute étincelle,

- N’utilisez pas votre smartphone,

- Réunissez toutes les personnes dans une même piece,

- N'allez pas chercher les enfants à l'école,

- Suivez les consignes des autorités

- Si le confinement est insuffisant, préparez vous à l’évacuation.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/03/11/sur-les-traces-de-la-radioactivite-a-fukushima-visualisez-l-impact-sur-des-objets-du-quotidien_5093086_3244.html

https://www.lepoint.fr/sciences-nature/radioactivite-l-ennemi-invisible-22-03-2011-1316307_1924.php

https://jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/la-main-invisible-de-la-radioactivite/


Explosion Nucléaire

Si vous êtes à l'intérieur !

A l'intérieur:

- éloignez-vous des fenêtres 

- couchez-vous dans le coin d'une piece
- si le lieu d'habitation est détruit, rejoignez un abri sous terre et restez-y. Cave, Sous-sol, Métro
- réfléchissez de façon autonome sur vos futures actions .



Explosion Nucléaire

Si vous êtes en extérieur !

D'origine accidentelle ou malveillante, une explosion nucléaire entraîne un dégagement de lumière instantané qui peut engendrer une cécité, brûler la peau et incendier tout sur son passage. Si vous êtes en extérieur, votre temps de réaction est primordial.

La brutalité de l'explosion modifie nos capacités de perception et de réaction. Priorité - se cacher dans un trou ou derrière une structure solide. Le "flash " passé, confinez vous avec vos proches dans un lieu le moins endommagé et restez sur place.


L'Echelle INES

International Nuclear Event Scale

Crée en 1990, mise en série en 1991, L'Echelle INES mesure la gravité d'un événement au sein d'une centre nucléaire civile. Elle comporte huit niveaux de gravité, selon trois critères:

  1. Carences de la Défense en profondeur - action sur  les barrières de sécurité.
  2. Incidences matérielle ou humaine à l’intérieur du site.
  3. Fortes dégradations hors du site, sur le "Vivant"  ou les biens matériels.



1986 - TCHERNOBYL - 2020

Ce matin du 25 avril 1986, un essai d'ilotage (réduction de puissance d'un réacteur) est prévue à la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine). Dans l'après midi, le central de distribution électrique Ukrainien demande le maintien de la puissance du réacteur. L'essai est repoussé. A 23 heures l'essai reprend. Le cœur du réacteur est difficile à contrôler, mais les opérateurs poursuivent leur action. Le 26 avril, à 1h23 du matin, le réacteur N°4 de la centrale explose. La centrale nucléaire de Tchernobyl est incontrôlable. Le graphite se consume dans le réacteur. Le plus grave accident nucléaire vient d'avoir lieu dans l'ex .U.R.S.S. Priorité est donnée à l'extinction du graphite.
Prés de 600 000 hommes se succèdent durant des mois pour faire face au drame. Ils sont chargés de la décontamination de l'usine .Ce sont les LIQUIDATEURS.
Le terme liquidateur a été inventé quelques heures après l'accident, afin de « liquider » la radioactivité du site. On retrouve des liquidateurs également lors de la catastrophe de Fukushima le 11 mars 2011, c’était « les cinquante de Fukushima ».
Moins de 10 minutes après l'explosion, Les premiers sapeurs pompiers déversent des tonnes d'eau sur cet « étrange feu ». Des renforts des villes voisines arrivent et aux alentours de 5 heures du matin, le foyer principal est maîtrisé. Prés de 600 sapeurs pompiers vont intervenir sur site. Dans la nuit du 26, deux d'entre eux sont mortellement irradiés et prés d'une trentaine dans les jours qui suivent. Ils succombent au syndrome d'irradiation aiguë.
Durant des jours, plus de 5 000 tonnes de matériaux sont déversés afin de couvrir le réacteur et stopper toute augmentation de l'incendie. Quatre hélicoptères de l'aviation soviétique s'attellent à cette tâche en déversant le produit au dessus du bloc N°4 et en effectuant des mission de reconnaissance. Aucun des pilotes n'a survécu plus de cinq années après la mission.
Des blocs de graphites post- explosion jonchent le toit du bloc N°3. Les liquidateurs sont chargés de les ramasser, de les jeter par-dessus, afin qu'ils soit récupérés, transportés et enterrés dans des dépôts. Le haut taux de radioactivité sur le toit leur permet un temps d'exposition de 20 à 50 secondes.
Quelques jours plus tard, La décision est prise de refroidir le cœur du réacteur N°4 en construisant une salle sous le réacteur. La jonction doit s'effectuer en creusant un tunnel partant du bloc N°3. L'Ukraine fait appel dans un premier temps aux mineurs du Pays. Puis, en mai , Moscou demande des hommes jeunes et courageux pour rejoindre Tchernobyl.
Qui était les liquidateurs ?
Sapeurs pompiers, ambulanciers, policiers locaux, militaires réservistes, appelés, personnel de la centrale, mineurs, pilotes d'hélicoptères, terrassiers, ouvriers, civils...soit prés de 600 000 hommes de tout le pays ont participé à la « bataille de Tchernobyl ».Pour certaines actions, les seules protection se limitent à un mouchoir sur le nez et la bouche.
Témoignages liquidateurs:
- Je voyais des couleurs que je n'avais jamais vu
- C'était beau
- Le feu était étrange
- On avait mal aux yeux
- On ne sentait plus nos dents
- Dans le tunnel il faisait plus de 50 degrés et parfois nous travaillions torse nu
- Nous devions travailler à un rythme infernal
- Dés que nous sortions, il fallait courir très vite- La radioactivité était trois cent fois plus forte à l'extérieur
- On a fait notre devoir - fallait-il le faire ? C'est trop tard pour juger !

Nombre de liquidateurs ont sacrifié leur vie pour en sauver des millions. Sans leur action et leur dévouement, les scientifiques affirment qu'une seconde explosion quelques heures après la première aurait détruit une partie de l'Europe. Les liquidateurs ont donné leur vie pour éviter que cette seconde explosion soir encore pire que la première. Nous étions en 1986 .

Aujourd'hui en 2020,est-ce qu'un gouvernement enverrai encore, des personnes sans protection affronter la mort?

https://www.youtube.com/watch?v=60qpWX9LrGQ

https://www.youtube.com/watch?v=MUtJXzk0mkI