Le comportement humain en situation de danger

04/07/2018

Le comportement humain en situation de danger
Le comportement humain en situation de danger
Le concept appelé " L'ORDRE DES PRIORITÉS », repose sur la capacité de hiérarchiser les priorités en situation de danger. En simplifiant un petit peu les choses, c'est la fameuse différence entre URGENT et PRIORITAIRE. Dans le monde du danger et des risques, force est de constater, que la priorité n'est pas la même pour tous. Loin de moi la notion de jugement, de qui que ce soit, mais un petit rappel sur cette hiérarchisation.

L'ordre des priorités, c'est la capacité à séquencer les actes, dans des situations d'urgence en déclinant l'acte le plus impératif, puis celui qui est important et enfin celui qui est pressant. Je vous l'accorde la nuance est faible, mais c'est cette nuance qui permet de bien ordonner les actes à effectuer. 

Agression dans la rue

Vous vous promenez en fin de soirée avec votre femme, dans une rue piétonne. Éclairage urbain classique, quelques petits groupes de personnes qui crient, des restaurants qui se vident, une ambiance de fin de soirée...
A quelques mètres devant vous, arrive un homme qui se place dans l'axe de votre femme Vous l'avez vu, votre femme aussi. Il se rapproche sans signe d'agressivité ou de provocation particulière. Il n'est plus qu'a quelques mètres de vous deux, MAIS, il ne dévie pas de son axe. En quelques sorte, dans un instant, s'il ne bouge pas, votre femme et lui vont se " rencontrer". Il approche... il arrive, et au moment ou il n'est plus qu'à un mètre de votre femme, il se déporte sur sa droite, évitant votre femme, mais il lui assène un coup de poing dans la figure au même moment. Votre femme tombe à terre et saigne abondamment du nez. L'homme la regarde et commence à fuir.

Quel est l'ordre des priorités ?
1. Je cours après le gars pour lui faire sa « fête ».
2. Je prends une photo de lui avec mon smartphone pour la plainte.
3. Je me dirige vers ma femme et je ne m'occupe pas du type.
4. Je me positionne entre ma femme tout en prévenant les services d'ordre et de secours.

Je vois d'ici la réaction de certains qui, pris par l'émotion justifiée de l'agression de leur épouse, désirent rattraper le gars et lui dire deux mots. Pour pas dire autre chose. Cependant, l'ordre de priorités maintenant c'est :

  • Protéger ma femme 
  • Alerter les secours
  • Prodiguer les premiers gestes de secours face à une épistaxis (hémorragie des fosses nasales) violente.
  • Avoir une vigilance sur l'environnement immédiat

L'émotion susciter par l'agression de mon épouse est légitime, et les primo-réactions de violence qui peuvent surgir à ce moment-là plus que louables. Seulement, dans l'ordre des priorités, la blessure de votre femme, PASSE largement avant mon envie de « défoncer ce type ». S'il y a un moment où il faut réfléchir, c'est MAINTENANT. Car si vous courez après le type, voilà ce qui se passe :
1. Vous allez vous faire plaisir en le frappant. Pourquoi pas, MAIS....
2. Votre femme va rester seule durant un certain temps- surtout si après vous aussi êtes blessés ou que le type n'étais pas seul...
3. Les secours ne seront pas prévenus immédiatement
4. Vous risquez des ennuis avec la police et la justice car, vous avez agressé volontairement le gars alors qu'il était en train de fuir. Et ce cas là ne rentre pas dans le cas de la légitime défense, puisqu'il fuit.

Cette déclinaison dans ce cas vous évitera bien des ennuis.

LAgence 164 vous apprend à garder la maitrise de vos émotions en toutes circonstances violentes ou de danger immédiat.